Tests Eliquides

35 articles
Comment faire son e-liquide ? Mon Liquide

Comment faire son e-liquide ?

Tests Eliquides

Que faut-il pour fabriquer son propre e-liquide ?

 

Un e-liquide neutre

Un e-liquide neutre servira de base pour votre préparation. C’est un liquide sans saveur, pourvu d’un dosage en nicotine à ajuster selon vos envies. Celui-ci peut être identique à celui que vous utilisez d’ordinaire pour vapoter. La puissance du hit, la saveur ou encore la texture de la vapeur sont étroitement liées à la base que vous allez choisir. C’est donc un point très important qu’il ne faut surtout pas négliger.

Des boosters de nicotine

Les boosters de nicotine servent à ajouter la nicotine au e-liquide. Dilués dans votre préparation, ils vont permettre d’augmenter la concentration en nicotine de votre liquide.

Des arômes concentrés

Il existe un très grand nombre d’arômes concentrés. Ce sont eux qui vont donner du goût à votre e-liquide. Selon vos préférences, vous pouvez opter pour des arômes fruités, gourmands ou encore saveur menthe.

Des additifs

Les additifs sont facultatifs. C’est à vous de voir si vous souhaitez en ajouter ou pas. Ils permettent de rehausser la saveur de certains arômes, en apportant notamment un goût plus sucré et une sensation de fraîcheur.

Des accessoires

Les accessoires sont indispensables pour fabriquer votre e-liquide. Seringues, matériels de protection et flacons sont quelques-uns des éléments dont vous aurez besoin.

 

Pourquoi fabriquer son propre e-liquide ?

 

L’avantage majeur de fabriquer son propre e-liquide est lié au coût de la préparation. Imaginons que vous achetez un flacon de e-liquide de 10 ml prêt à l’emploi pour la somme de trois euros, il vous en coûtera autant pour 100 ml de base neutre et un arôme.
Autre point non négligeable : la possibilité de personnaliser son e-liquide. En choisissant vous-même vos bases et vos arômes, vous allez pouvoir doser votre préparation comme vous le souhaitez et obtenir un e-liquide unique. Et puis, quoi de plus gratifiant que d’avoir fabriqué son e-liquide soi-même et de le savourer ?

 

Propylène glycol (PG) ou glycérine végétale (VG) : que choisir ?

 

Le choix 100 % PG

Opter pour une base 100 % PG est un bon moyen d’obtenir une bonne base conductrice d’arômes. Associé à la nicotine, le propylène glycol garantit un hit satisfaisant. En revanche, même si la sensation lors de l’inhalation est agréable, la quantité de vapeur produite est peu élevée.
Le 100 % PG est également responsable de la détérioration progressive de certains atomiseurs et peut entraîner des fuites. Le propylène glycol provoque aussi une sensation de déshydratation. Il est donc important de boire suffisamment.

L’option 100 % VG

Contrairement au 100 % PG, l’option 100 % VG apporte beaucoup de vapeur et permet d’obtenir une fumée proche de celle d’une cigarette classique. Néanmoins, le 100 % VG modifie la perception des arômes et procure un hit moins puissant. Notons enfin que l’utilisation de la glycérine à haute dose est responsable en partie de l’encrassement des atomiseurs

 

Les mélanges directement prêts à être utilisés

 

Le mélange 80 PG/20 VG

C’est le mélange le plus utilisé. Il permet de compenser le peu de vapeur et le côté déshydratant du PG grâce à la VG.

Le mélange 50 PG/50 VG

Ce mélange équilibré est très intéressant. Il fournit une part équitable de chacun de ces deux produits. Le hit est satisfaisant, la vapeur conséquente et les arômes savoureux.

 

Comment déterminer le taux de nicotine idéal ?

 

Le taux de nicotine à choisir est lié à vos habitudes de fumeur. Si vous estimez que votre dépendance à la nicotine est élevée, optez pour un dosage à 18 mg/ml de nicotine. Si votre dépendance est moyenne, nous vous recommandons de privilégier un dosage à 12 mg/ml de nicotine. Pour une dépendance faible en nicotine, un e-liquide dosé entre 3 mg et 6 mg vous apportera entière satisfaction.

 

Comment doser les différents éléments de la préparation d’e-liquide ?

 

La proportion de base, c’est-à-dire en e-liquide neutre, doit être comprise entre 80 et 90 % de l’ensemble de la préparation. L’arôme quant à lui représente entre 5 et 20 % du liquide. Les additifs, si vous décidez d’en mettre, n’excèdent pas 3 % de l’ensemble.

 

Combien de temps devez-vous attendre avant d’utiliser votre e-liquide ?

 

Attendre suffisamment longtemps avant d’utiliser votre e-liquide est très important. C’est ce que l’on appelle la phase d’épanouissement ou la phase de maturation. Ce laps de temps est indispensable pour que votre e-liquide atteigne un niveau de développement aromatique optimal.
Pour vous aider dans votre préparation, voici quelques indications concernant les temps de maturation à mettre en place selon les arômes utilisés :

✔️ préparations fruitées avec un seul arôme : entre zéro et cinq jours ;
✔️ préparations fruitées contenant plusieurs arômes : entre trois et sept jours ;
✔️ préparations à l’anis, à la menthe, au café ou à la vanille : entre sept et 15 jours ;
✔️ préparations gourmandes : entre 15 et 20 jours ;
✔️ préparations classics : 15 jours minimum.

Faire son e-liquide nécessite de prendre certaines précautions

 

La nicotine, même si elle est diluée, est une substance qui peut être dangereuse et qu’il convient de manipuler prudemment. Nous vous conseillons de vous équiper du matériel adéquat avant de commencer la fabrication de votre e-liquide. Munissez-vous de gants ainsi que de lunettes de protection et entreposez les flacons de nicotine dans un endroit sécurisé et peu exposé à la lumière. Avant d’utiliser les arômes, prenez soin de les ajouter en petites quantités dans la base.
Toutes ces précautions sont essentielles pour préparer votre e-liquide dans les meilleures conditions et pour vous prémunir de tous les dangers.

 


Laisser un commentaire