Comment fabriquer son e-liquide : le Do It Yourself pas à pas 

Vous êtes un vapoteur régulier et, pour diverses raisons, vous aimeriez vous lancer dans le DIY e liquide. En effet, faire son e-liquide soi-même présente de nombreux avantages. En premier lieu vous réaliserez une belle économie, le prix de revient d'un e-liquide fait-maison étant environ 4 fois moins cher qu'un produit acheté dans le commerce. Ensuite vous le doserez exactement comme vous l'aimez, réalisant le hit parfait, avec la quantité de vapeur qui vous convient, vos arômes préférés et le taux de nicotine adapté à vos besoins. Enfin, vous serez certains des ingrédients entrant dans sa composition. Grâce à ce tutoriel, vous allez apprendre comment fabriquer son e-liquide et vous verrez que faire son DIY n'est pas si compliqué que ça.

 

Le matériel et les ingrédients nécessaires pour fabriquer son e-liquide

 

Même si faire son e-liquide soi-même n'est pas très difficile, il faut s'entourer de toutes les précautions nécessaires, avoir du matériel adapté et des produits savamment sélectionnés. Voici tout ce dont le fumeur de e-cigarette a besoin pour fabriquer son e-liquide :

  • base PG/VG, avec ou sans nicotine, avec compte-goutte intégré ;
  • booster de nicotine si la base PG/VG est à 0 mg/L ;
  • arômes concentrés avec compte-goutte intégré ;
  • additif pour effet sucré, acide, équilibrant, noisette grillée, barbe-à-papa, vanille, etc. ;
  • flacons de remplissage vides en plastique ;
  • gants en latex jetables ;
  • lunettes de protection.

 

La base PG/VG de son DIY e liquide

 

Pour fabriquer son e-liquide il faut choisir le taux PG/VG de sa base. Qu'est-ce que ce fameux taux ? Commençons par un peu de chimie.

Les initiales PG signifient "propylène glycol". C'est un alcool qui en se vaporisant sous l'effet de la chaleur va entraîner les arômes avec lui. C'est ce qui provoque le "hit". Les lettres VG correspondent à "glycérine végétale". Cette substance visqueuse détermine quant à elle la quantité de vapeur émise.

Si vous avez l'habitude de vapoter et d'acheter du e-liquide dans le commerce, vous devez en principe connaître le taux PG/VG que vous appréciez. C'est celui qu'il faut choisir pour faire son e-liquide chez soi. Vous trouverez des bases PG/VG sans nicotine (0 mg/L) ou avec nicotine intégrée dont le taux varie de 3 mg/L à 16 mg/l.

 

La préparation ou comment faire son e-liquide

Avant de fabriquer son e-liquide, il faut s'entourer de toutes les précautions possibles. Vous devez vous laver les mains, éloigner absolument les enfants et les animaux domestiques, et tenir les produits hors de leur portée, et réaliser votre réparation sur un plan de travail propre. Si vous devez manipuler une base contenant de la nicotine, faites-le avec d'infimes précautions en portant des gants en latex et des lunettes de protection pour vous garantir un maximum de sécurité.

Voici comment faire son DIY pas à pas :

Fabriquer son e-liquide

  1. Prenez un flacon vide pour fabriquer son e-liquide de 10 mL.
  2. Remplissez le flacon avec votre base prête à l'emploi jusqu'à 8 mL à l'aide du compte-goutte. Les 2 mL restants servent pour les arômes et les additifs.
  3. Agitez bien vos flocons d'arômes avant de les utiliser.
  4. A l'aide de la pipette compte-goutte, ajoutez les arômes à votre base en suivant les recommandations de dosage sur le mode d'emploi du ou des produits choisis.
  5. Ajoutez les additifs si besoin.
  6. Secouez votre DIY e liquide énergiquement pendant une vingtaine de secondes.
  7. Pour fabriquer son e-liquide dans les règles de l'art, laissez-le reposer plusieurs jours pendant la maturation des arômes qui est indispensable.

 Quand vous avez terminé, enlevez vos gants avec précaution, puis jetez-les. Lavez-vous de nouveau les mains. Ôtez ensuite vos lunettes de protections. Nettoyez soigneusement votre matériel, ainsi que votre plan de travail.

N'oubliez pas de noter votre recette pour fabriquer son e-liquide, afin de pouvoir la refaire, l'améliorer le cas échéant et la diffuser à votre entourage ou sur les réseaux sociaux.

L'incontournable phase de maturation pour fabriquer son e-liquide

 Lorsque l'on veut faire son e-liquide dans les règles de l'art, la phase de maturation des arômes est indispensable. En effet, pendant cette période de temps variable de 48 heures à 5 jours selon les saveurs, celles-ci se développent pour s'exprimer ensuite pleinement. Pour connaître la durée de maturation de chaque arôme, reportez-vous au tableau. Sachez également que ce temps de maturation est allongé avec l'augmentation du taux de glycérine végétale dans votre base PG/VG pour fabriquer son e-liquide. Pour qu'il soit parfait en bouche, il faut agiter quotidiennement le flacon pour que les arômes diffusent bien et ainsi obtenir un rendu optimal.

 

 

La dégustation de son e-liquide DIY

Jouer au petit chimiste et faire son e-liquide soi-même vous a plu. Vous allez maintenant avoir le rôle du goûteur.

Normalement, après la phase de maturation, votre e-liquide est prêt à être dégusté. Cependant, il se peut que le rendu des saveurs ne corresponde pas exactement à vos attentes. En effet, faire son DIY est une affaire de dosage extrêmement précis. Si vous trouvez votre préparation trop légère, c'est qu'elle n'est pas assez dosée. Il suffit alors d'ajouter quelques gouttes de votre arôme préféré. Au contraire, si elle est trop dosée et donc trop forte en goût, il faudra la diluer en ajoutant un peu de base PG/VG. Dans les deux cas, il faut laisser reposer de nouveau votre e-liquide 48 heures minimum.

5 conseils pratiques pour réussir à fabriquer son e-liquide

Vous savez maintenant comment faire votre e-liquide. Voici 5 conseils supplémentaires pour que faire son DIY soit une réussite à coup sûr.

Pour apprendre petit à petit à faire son e-liquide à domicile, il est préférable de commencer avec un seul arôme. Quand vous serez plus aguerri aux différentes manipulations, vous pourrez envisager d'associer plusieurs arômes.

Pour fabriquer son e-liquide, il faut parfois ajouter des additifs, bien que ceux-ci soient facultatifs. Ils sont en général très puissants. C'est pourquoi il faut rester dans des proportions de 1 à 3 % maximum de votre préparation, base et arômes concentrés.

À chaque fois qu'on a fini de faire son e-liquide, il faut étiqueter ses préparations. Vous noterez sur le flacon : les arômes, le dosage, le taux de nicotine et la date de production.

Fabriquer son e-liquide c'est avoir la possibilité de tester de nouvelles recettes. Faites-les dans un flacon vide de 10 mL, mais ne le remplissez pas au-delà de 5 mL. Cela vous permettra d'effectuer des réajustements de base PG/VG ou d'arômes si besoin.

Pour faire son DIY, il ne faut surtout pas négliger le temps de maturation qui est indispensable. Mais pour diminuer cette durée, il est possible d'ajouter 1 à 2 gouttes de vinaigre blanc à votre e-liquide. Vous pouvez également ouvrir le flacon quelques heures par jour et le remuer régulièrement, afin que la préparation puisse s'oxygéner et ainsi favoriser l'oxydation.

 

Vous connaissez maintenant la méthode pour faire son e-liquide. Nous vous souhaitons une bonne vape !


J'accepte

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

Expedié le jour même Si commande passé avant 13h
Livraison gratuite En colis suivi dès 29€
Tchat avec un conseiller Lun-Ven 9h30/12h-13h30/15h30
Programme de fidélité 5% de remise
J'accepte

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.